Rechercher

L'hypersensibilité


L’hypersensibilité consiste dans le fait de ressentir les émotions de manière plus intense que la moyenne. La personne hypersensible est d’une sensibilité bien plus élevée et a tendance


à être jugée par son entourage qui trouve ses réactions exagérées, extrêmes. Cela s’explique par le fait que son cerveau reçoit et analyse des stimuli que la majorité des individus ne perçoivent pas.

La notion d’hypersensibilité a été intégrée en psychologie en 1996 par Elaine Aron et, elle toucherait 10 à 35% de la population.

L’hypersensibilité peut être sensorielle ou émotionnelle. On parle d’hypersensibilité sensorielle lorsque un ou plusieurs parmi les cinq (05) organes de sens perçoivent des informations de manière très facile et/ou très intense. Cela peut être douloureux pour la personne et aussi difficile à vivre. La psychologue Jeanne Siaud-Facchin fait usage du terme en le définissant comme une «exacerbation des sens». Elle peut se manifester par une grande sensibilité au toucher, aux odeurs, aux goûts, au bruit..


Les personnes émotionnellement hypersensibles sont de véritables éponges émotionnelles. En plus de ressentir intensément leurs propres émotions, elle semble aspirer celles des autres personnes, indépendamment des relations qu’elle entretient avec ces dernières.

La personne hypersensible est incapable de contrôler ses émotions ou de se protéger des émotions de l’entourage.

De manière générale, ce sont des personnes créatives, observatrices, attentionnées, douces. Ce sont aussi des personnes très délicates et pleines d’empathie, ce qui se comprend aisément car elles ressentent les émotions des autres.



L’hypersensibilité n’est pas considérée comme une pathologie, mais plutôt d’un trait de caractère à part entière. Dès lors, il ne s’agit pas de chercher à le soigner ou à en guérir, mais plutôt de la comprendre, de bien vivre avec. Toutefois, elle peut nécessiter une prise en charge psychologique du fait de la souffrance qu’elle engendre ou de l’incompréhension de l’entourage. Les personnes hypersensibles sont plus portées vers la solitude. Elles sont en proie à l’anxiété sociale et manquent souvent de confiance en elles.


Les actes de l’hypersensible sont le plus souvent guidés par les émotions et non par la raison. Cela est causé par une incapacité à gérer, analyser et hiérarchiser les informations que reçoit le cerveau. Aussi, faire des recherches et lire des œuvres qui permettent d’avoir un aperçu sur le fonctionnement du cerveau et les rapports raison/émotions peut aider à avoir des réactions plus adaptées aux différentes situations qui peuvent se présenter.

Les causes de l’hypersensibilité sont multiples. Elle peut être héréditaire, liée à des événements vécus aux tous premiers temps de la vie (in utero, lors de la naissance…), à des troubles psycho-affectifs…

La méditation, des exercices de respiration ou encore le sport peuvent aider la personne à mieux gérer ses émotions, à se débarrasser de la surcharge émotionnelle et du stress qu’elle engendre.

Comme dit plus haut, l’hypersensibilité n’est pas une pathologie. Elle peut au contraire engendrer bon nombre d’avantages insoupçonnés. Par exemple, la personne hypersensible est capable de cerner les émotions de ses interlocuteurs et est par conséquent plus apte à prévoir leurs réactions.

Donc, l’hypersensibilité peut être un désavantage si la personne n’arrive pas à bien gérer ses émotions. Cependant, dès que la personne maîtrise ses émotions, apprend à les gérer, son hypersensibilité devient un avantage.


Si vous vous pensez hypersensible et que vous voulez en avoir le cœur net, vous pouvez faire le test sur le site suivant : https://test.psychologies.com/tests-moi/tests-emotions/Etes-vous-hypersensible

Awa.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout