Rechercher

Sur l’importance de choisir la voie qui vous correspond

Dernière mise à jour : 17 mars


Si vous ne savez pas vers quel métier vous voulez vous tourner plus tard, en particulier les lycéens et celles et ceux en plein cursus universitaire ou simplement en études supérieures tout court, ce n’est pas grave. Il est important que vous prenez le temps d’y réfléchir ! Tout cela passe d’abord par le choix de vos études.

Privilégiez les études qui ouvrent à plusieurs débouchés, tels que les licences assez générales comme celle d’économie/gestion, d’administration économique et sociale (AES) ou encore le droit si vous êtes capable de faire preuve d’autonomie. Les écoles préparatoires sont également un bon choix si vous avez besoin d’être encadré et pensez pouvoir supporter une charge de travail soutenue. En effet, plus les débouchés sont importants, plus vous aurez des chances de trouver quelque chose qui vous correspond.  Avant même de choisir ces études précitées, commencez par lister ce qui vous intéresse : Les sciences ? Les mathématiques ? La rédaction ? Le droit ? Le commerce ? Tout ? Car en effet, des personnes sont intéressées par une multitude de domaines et si vous en faites partie, alors des licences telles que celle d’AES ou de droit seraient susceptibles de vous intéresser. Après cela, vous aurez franchi une étape.


N’hésitez pas à consulter des sites tels que l’ONISEP (https://www.onisep.fr), et d’écouter des podcasts tels que Orientations, Le podcast Post-Bac (https://podcasts.apple.com/fr/podcast/ orientations/id1608215876) et des témoignages en lien avec l’orientation qui vous donneront des renseignements claires.


Vous êtes en licence ou vous voulez tout simplement entamer de longues études ? Alors consultez le site https:// www.trouvermonmaster.gouv.fr qui vous donnera tous les renseignements nécessaires sur les masters en lien avec votre cursus ou qui pourraient tout simplement vous intéresser; y figurent tous les masters reconnus par l’Etat.  Vous savez ce que vous voulez faire plus tard ? Alors c’est parfait ! Vous n’aurez plus qu’à vous battre. Ne vous fiez pas aux idées reçues car premièrement, tous les métiers se valent car vous serez tous et toutes complémentaires et utiles à la société peu importe le domaine dans lequel vous choisirez d’exercer. Deuxièmement, fiez vous à votre volonté car, si c’est vraiment ce que vous voulez faire, alors certes vous allez faire face à des difficultés dans votre parcours mais pensez à la finalité et n’écoutez pas untel qui vous dit par exemple que le taux d’échec dans tel filière est important ou que tout simplement vous n’y arriverez pas. Il faut avant tout essayer. Si le choix professionnel que vous avez en perspective ne nécessite pas d’études, alors n’écoutez personne et foncez, car votre volonté passe avant tout. Cependant, il est à garder en tête que le genre et l’origine sociale jouent une place importante dans dans l’orientation des étudiants et futurs étudiants.  Tout d’abord, concernant le genre, il est à noter qu’il y a des domaines de surreprésentation en fonction du genre comme par le domaine de la technologie où les hommes sont largement majoritaires (https://www.aiba-aea.com/post/les-femmes-dans-le-numérique-ou-women-in-tech). Et inversement, il y a des domaines où les femmes sont surreprésentées comme le secteur du paramédical et en particulier le métier d’infirmier où elles y étaient majoritaires à 87% au premier janvier 2019, en France d’après l’INSEE. Tous ces domaines se valent mais il est important pour vous de ne pas prendre en considération cette réalité là lorsque vous faites un choix. Pensez d’abord à ce que VOUS voulez peu importe la représentation de votre genre dans le domaine souhaité et peu importe les « conseils » qui vous seront donnés. Concernant l’origine sociale, elle joue un rôle crucial dans le choix des études pour certains, notamment en raison du coût mais également de l’environnement auquel les personnes sont confrontés, c’est une réalité.  Voici un graphique du Centre d’observation de la société illustrant cette réalité.

 Il convient également de prendre en note qu’une autre réalité existe et il s’agit de la discrimination. En effet, plusieurs témoignages dénoncent que leurs choix d’orientation initiale auraient été mis à l’écart. Cette mise à l’écart par les professionnels scolaires laisserait à supposer que c’est en raison de leurs origines. Par exemple, une personne d’origine d’Afrique subsaharienne ou maghrébine serait plutôt incité à s’orienter vers des filières professionnelles tandis qu’une personne blanche ayant pourtant le même niveau académique serait plutôt favorisé à intégrer une filière générale. Plus grave encore : une étude alarmante a été publiée par France Inter le 15 février 2022 concernant la sélection en master en France et dénonçant « un traitement discriminatoire significatif sur le critère de l’origine ». Cette étude visait 600 directeurs de masters sur la base d’un testing avec des candidatures fictives. L’article indique que « dans l’ensemble, toutes filières confondues, les candidats fictifs maghrébins ont 12% de chances en moins d’obtenir une réponse ». Plus grave encore, pour les masters juridiques, « le différentiel atteint les 30% ».

Pour en savoir plus : https://www.franceinter.fr/societe/discriminations-a-luniversite-pour-la-premiere-fois-un-testing-cible-600-responsables-de-masters. 

Il s’agit malheureusement d’une réalité à garder en tête et qui a été évoquée dans le but de renforcer votre motivation et de vous affirmer. En effet, ces multiples exemples ont pour but de vous montrer que vous ne valez pas moins qu’un autre étudiant et que vous avez autant de capacités intellectuelles pour réussir qu’une autre personne voire plus. Vous allez simplement devoir redoubler d’effort pour atteindre votre objectif et vous allez y arriver peu importe les obstacles que vous pouvez rencontrer.  Autre chose : les erreurs de parcours c’est normal. Vous avez bien fait d’avoir essayé car vous avez pu avoir une expérience. N’ayez pas peur de la réorientation et de la reconversion professionnelle, des sujets qui seront abordés de manière plus précise dans un futur article !


Aïchatou.

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout